théâtre

Réparer les vivants

Réparer les vivants (2018)
Emmanuel Noblet adapte le livre coup de poing de Maylis de Kerangal, pour le transformer en un spectacle coup de cœur du festival off d’Avignon 2015. Il propose une scénographie épurée au service d’une thématique profonde, celle de la transplantation cardiaque. Un mort pour une vie. C’est toute la complexité, l’émotion et la tension de cette pièce.

Emmanuel Noblet adapte le livre coup de poing de Maylis de Kerangal en un seul-en-scène virtuose. Succès mérité pour cette prouesse théâtrale qui traite d’un sujet délicat dans une ode à la vie.

 

Réparer les vivants, le roman aux dix prix littéraires, est celui d’une transplantation cardiaque : comment le cœur de Simon peut remplacer celui de Claire, 50 ans, au terme d’une course contre la montre captivante ; une aventure intime et collective autour d’un organe symbole de la vie et lieu de toutes les émotions. Dans sa lumineuse adaptation au théâtre, Emmanuel Noblet a su garder toute la vibration intense de ce roman bouleversant. Seul en scène, avec un surf, deux chaises et un drap, quelques voix off, l’acteur réussit le pari délicat d’incarner tous les personnages de cette épopée palpitante. 

Publié le 03/07/2018


Mots clés : solo theatre