concerts

SILLY BOY BLUE + L'EXTRAGROUPE

Réserver
SILLY BOY BLUE + L'EXTRAGROUPE (2019)
Derrière Silly Boy Blue, il y a Ana Benabdelkarim, une jeune Nantaise désormais basée à Paris. Il y a aussi des morceaux mélancoliques et aériens, où la lumière perce doucement entre les mots. Il y a un ordinateur dans une chambre, quelques claviers et une carte son – juste de quoi mettre en musique des souvenirs, des questionnements, des passions.

Derrière Silly Boy Blue, il y a une fascination pour les icônes glam rock et la noirceur new wave des années 80. 

Il y a, évidemment, un hommage aux débuts de David Bowie, à ses errances pré-Ziggy Stardust, au personnage masculin/féminin qu’il commençait à devenir. Derrière Silly Boy Blue, il y a une écriture personnelle pensée comme un exutoire. Il y a de la nostalgie. Mais il y a surtout un projet tourné vers l’avenir : après les titres Cécilia et You’re Cool, un premier ep est actuellement en préparation.

La pop dissidente de « la Souterraine » réussit ce qu’on n’aurait espéré voir se produire : la restitution de l’énergie de la lutte, si fondamentale dans toute sa vie et son oeuvre, aux textes de Ferré. Loin de l’ensevelir sous les roses fades que les croque-morts de la variété française savent si bien distribuer à ceux qui, de leur vivant, les narguaient et les méprisaient, les artistes ici convoqués par La Souterraine s’ingénient de fait à faire éructer, et râler, et tempêter encore le Léo qu’ils aiment, le nôtre, celui qui fait désordre. Pas de nostalgie, pas de solennité. En 68, Ferré était pop, en 2018, il l’est toujours ! Venez redécouvrir les classiques de Léo Ferré revisités par l’Extragoupe sur la scène du Théâtre Verdière le 12 juillet prochain !

Publié le 24/02/2019