danse

MARRY ME IN BASSIANI

Réserver
MARRY ME IN BASSIANI (2019)
Rencontrés à Tbilissi, les quinze danseurs traditionnels du groupe Iveroni ont inspiré au collectif français (LA)HORDE ce spectacle engagé à la virtuosité festive, qui croise folklore géorgien, écriture chorégraphique contemporaine et scène techno, berceau d’un mouvement contestataire local. Un mariage plein de promesses.

La Géorgie, à la croisée des routes d’Europe et d’Asie, développe dans les années vingt un mouvement chorégraphique exceptionnel, qui unit les traditions anciennes avec des éléments de danse classique, moderne et populaire. Une véritable « école » de danse naît qui va devenir un enjeu politique national de revendication de l’identité géorgienne face à l’unification soviétique, puis à la globalisation capitaliste. Aujourd’hui, c’est au son de la musique techno que des milliers de jeunes manifestent devant le Parlement de Tbilissi pour protester contre la fermeture du Club Bassiani, haut lieu d’émancipation, considéré par le gouvernement conservateur géorgien comme un lieu de débauche et de perversion. 

 

CONCEPTION & MISE EN SCÈNE (LA)HORDE -Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel
COMPOSITION SONORE Sentimental Rave 
SCÉNOGRAPHIE Julien Peissel
CONCEPTION LUMIÈRE Patrick Riou
AVEC l’ensemble IVERONI & le maître de ballet  Kakhaber Mchedlidze, Mari Bakelashvili, Gaga Bokhua, Tinatin Chachua, Natia Chikvaidze, Tornike Gabriadze, Iakob Gogotishvili, Tornike Gulvardashvili, Levan Jamagidze, Giorgi Khubaevi, Nika Khurtsidze, Khatuna Laperashvili, Neli Mdzevashvili, Anzori Popkhadze, Vaso Tchikaberidze, Tamar Tchumburidze, Natia Totladze, Lali Zatuashvili

Publié le 17/09/2019