107a8619f959c1ce25a897fcf1a83d4cf2eefee1
09004ca44772e928fac05560938dda9d51194363
Ed51c12816d1f19f09142d76b1e2a43370ef75e9
C1a76ff78314e1f4a0bd830806399c1f9db5addf
9b3f7bab12885be98c6820192a5a4bf2b2e89922
Fbd1bc484b19845520586bda9467b45b8c5615f0
Fermer
théâtre

Le Quat'sous

Déchirée entre le milieu populaire de ses origines et le milieu intellectuel auquel elle aspire, Denise, brillante étudiante, nous entraîne dans le monde sensuel du café-épicerie de son enfance rempli de personnages truculents et de plaisirs interdits. Par leur sobriété viscérale, les mots d’Annie Ernaux font émerger les choses cachées

Adaptation croisée de trois de ses romans, Les Armoires vides (1974), Une Femme (1988) et La Honte (1997), Le Quat’sous est une plongée au coeur de l’intimement féminin. Portées par une furieuse gaieté, trois femmes en scène s’emparent sans manière de cette langue dense et brute. Laurence Cordier nous offre un portrait féminin aux multiples facettes. Trois voix, trois corps, trois générations donnent chair à ce texte aussi drôle que poétique, aussi tranchant que sensible.

Publié le 21/09/2016