2ed03c9304247f50c4c6cca76feca7bb8bdd854b
Ffc0d2daf73165cbad734dee4cef19a361cb88a0
9650c895f045536889571de50be3aa4c6c87b62b
4202219442374771ab6c33f9b849f49852c95e48
Fermer
jeunesse

Gros

Réserver
Gros (2021)
Autoportrait tendre et généreux, en poids et en nuances. Vous aimez le fondant au chocolat ? Sylvain Levey en confectionne un divin, délicieusement parfumé. Dans une cuisine, espace propice aux confidences, l’auteur et comédien évoque avec la même gourmandise le beurre, le poulet rôti, et le théâtre.

Enfant frêle, Sylvain est devenu gros. Il se raconte sans fard, de l’enfance à l’âge adulte jusqu’à sa rencontre avec le monde du théâtre.

Bébé maigre, Sylvain naît « crevette » avant de devenir « hippopotame » en l’espace d’un été. Devenu adulte, il se dévoile sans fausse pudeur, raconte le regard des autres, les questions médicales, la place de l’environnement familial, le compteur de la balance qui ne fait que monter, la déprime, les études et la découverte inattendue du théâtre. Une immersion dans le quotidien d’un « gros », tantôt tendre, tantôt poignante, défendue sur scène avec lucidité et énergie par l’auteur lui-même.

Car c’est son propre texte, en partie autobiographique, que porte Sylvain Levey, sous le regard complice du metteur en scène Matthieu Roy. Raconté à la première personne dans un décor réaliste, entre cuisine et terrasse, ce périple dans la vie d’un petit gros frappe par la sincérité qu’il véhicule. Sans sentimentalisme, Sylvain Levey dit les troubles, les doutes, les peurs et les hontes mais aussi les qualités que cette différence physique forge chez lui. Un spectacle qui est aussi un grand cri d’amour à cet univers de tous les possibles qu’est le théâtre.

Publié le 12/11/2021