8744180408e1ce0dba1663fa2c6e46c9e2f0e360
Ee04209f7a9d4f751853d6c27a27d50e463f0863
598b65f262e3fddfc58605eb555e8c0122ad15e5
280ff9b4e1e40267e16a817c6177e16b86ddc7ff
Fermer

Stéphane Guillon

La "politique" stricto sensu, n'est pas, loin s'en faut, le seul sujet de prédilection de l'humoriste qui ausculte la société comme un grand corps malade, mouvant et burlesque : les enfants qui grandissent trop vite et deviennent des ados têtes à claques (alors même que la fessée est interdite !), la famille qui se compose, se recompose, se décompose, la vie qui ne se vit pas ou n'en finit pas de se finir, le mariage qui prend des couleurs mais rend livides certaines personnes peu enclines à être "gaies", le statut du beau-père, les délires sur la théorie du genre, sans oublier les religions qui ne font pas toujours du prosélytisme pour l'amour et la paix ...