concerts

Portugal. The Man

Fa631e72fd8e1fd23ec683e4cfc4fb9775c27190
Façon « brackboard breaking dunk », les Américains de Portugal. The Man semblent enfin prêts à exploser le plafond de verre qui les séparede la reconnaissance internationale. L'urgence de la dernière chance ?

Cela fait plus d'une décennie que Portugal. The Man patine sous la glace des radars. Originaire d'Alaska puis relocalisé à Portland, Portugal. The Man a sensiblement coolisé son propos. Evoluant de l'indie-rock vers l'indie-pop, des labels indépendants Fearless Records, Equal Vision à la major Atlantic. Si jusqu'ici la France restait insensible aux efforts et charmes de ce groupe au neo-psyché, une musique de pub pour Toyota pourrait bien changer la donne. Une synchro qui tombe à pic dans le timing du groupe. Ce titre Feel it Still, issu du dernier album Woodstock, est un sacré rappel du chemin parcouru par le groupe. Une triplette de luxe a été mobilisée pour la cause. Initialement, le Beastie Boy Mike D, puis Danger Mouse et John Hill (Santigold). Si hier on voyait en Portugal. The Man la relève de Flaming Lips ou Mercury Rev, désormais grâce à eux le rock ne craint plus le grand écart sur le dancefloor RNB-EDM. Un virage parfois chavirant.

 

Publié le 28/09/2017 Auteur : Bertrand Lanciaux

Vendredi 29 septembre, 20h, 26€
Le Splendid
1, place du Mont de Terre, Lille
www.le-splendid.com

 


Mots clés : rock pop