5929b0e04180c88f0a6bb6c7c2ca4de4c11f6d2f
3fed777d5c88132d0c1dd7ce4fd3c8450179efa2
E40dbad86064dfb77a6fd7da120e20d0631ea2d6
56b57b23125a369f636f435b8d7bcc083c358101
Fermer
théâtre

La femme rompue

85fd646e393ac950fceefbace19cd6468aa81e9a
Le théâtre de la Croix-Rousse dirigé par Jean Lacornerie ne propose pas à ses abonnés que des comédies musicales ! Il faudra attendre cette fin de saison pour vibrer avec un monologue de Simone de Beauvoir, l’une des trois nouvelles qui composent « La femme rompue ». Un texte engagé (celui-là mérite le respect), le plus dur des trois. Le ton est acerbe, les mots sont âpres. Relatant les histoires d’une femme rejetée par sa fille, interprétée par la truculente mais aussi rugueuse Josiane Balasko, choisie par la comédienne, ici metteuse en scène, Héléne Fillières. Un cri de violence et de haine venu de la nuit, porté par une remarquable interprète.

Théâtre de la Croix-Rousse - Place Joannès-Ambre, Lyon 4e
Du 28 mars au 1er avril à 20 h, tarifs : 5 € à 26 €
www.croix-rousse.com

Publié le 10/03/2017 Auteur : Clémence BRY


Mots clés : théâtre