5929b0e04180c88f0a6bb6c7c2ca4de4c11f6d2f
3fed777d5c88132d0c1dd7ce4fd3c8450179efa2
E40dbad86064dfb77a6fd7da120e20d0631ea2d6
56b57b23125a369f636f435b8d7bcc083c358101
Fermer
classique

Airs d'été

30ab830ed3d01a54e576a7d55f543912e1c02326
Au solstice estival, le Midsummer festival revient faire briller l'art lyrique dans l'écrin du château d'Hardelot le temps de deux gros week-ends.

C'est le Carmen de Bizet porté ici par la compagnie Maurice dans un dispositif original qui fait voyager l'oeuvre et le public. Chacun des actes (la place, la taverne, la montagne, la corrida) prend ainsi place dans un espace différent du magnifique château d'Hardelot. La mise en scène de Jeanne Desoubeaux investit les lieux pour déployer l'universalité d'une oeuvre indémodable que ce format d'opéra paysage itinérant sert avec force. Toute autre est la proposition qui combine la voix de la chanteuse lyrique Agathe Peyrat et l'accordéon de Pierre Cussac ; dans Music and a cup of tea, avec malice et talent, le duo se plonge dans l'uivers musical des Beatles pour en donner des reprises pleines de (bonnes) surprises.

Le samedi, c'est l'ensemble Masques qui (après Vénus et Adonis en 2023) donne vie à l'Acis et Galatée d'Handel. Cet opéra de chambre rassemble les qualités du travail d'Handel et puise dans les Métamorphoses d'Ovide de quoi nourrir l'histoire d'amour entre la nymphe Galatée et Acis le berger. Que portent les artistes de l'ensemble. Dans la foulée, dans le jardin d'hiver, Martial Pauliat donne vie à Romy Pétale étonnant personnage de cabaret entre chant et paillettes qui se rêve en star de la pop. Le dimanche l'ambiance se fait bucolique avec Les secrets de mon arbre que porte l'ensemble Les Ӕquinoxes au fil de contes mis en musique, puis on retrouve Handel pour Chevaliers et enchanteresses, une proposition de l'ensemble Les Accents qui permet d'entendre de nombreux duos et airs des opéras du compositeur. La jeune soprano Lauranne Oliva y donne la réplique au contre-ténor Christophe Dumaux.

Une semaine plus tard, le flûtiste François Lazarevitch et Les Musiciens de Saint-Julien font entendre des pièces inédites de Marin Marais découvertes dans un manuscrit acquis l'an dernier par un collectionneur américain. L'occasion rare de vibrer aux sons de notes plus entendues depuis le début du XVIIIème siècle. Hervé Niquet et le Concert spirituel déploient ensuite dans God save the king ! les œuvres composées par Handel pour George II et l'Angleterre combinant légèreté et ampleur toutes solennelles. C'est enfin Romain Dayez et ses complices qui ferment l'édition 2024 avec Les nuits d'un chanteur de charme pour faire résonner les chansons des crooners de jadis. Idéal pour entamer l'été.

Publié le 19/06/2024 Auteur : Guillaume B.

Midsummer festival, les 20, 21, 22,23, 29 et 30 juin au Château d'Hardelot, rue de la source à Condette. chateau-hardelot.fr