expos

Abdessamad El Montassir AL AMAKINE à Marseille

B7e3442d1d937de37a4137b7739f64119b7b4636
Pour cette résidence au gmem, Abdessamad El Montassir collabore avec Matthieu Guillin pour la création de la pièce sonore du projet Al Amakine, une cartographie des vies invisibles, qui sera présenté cet automne dans le cadre de Chroniques, biennale des imaginaires numériques.

Avec Al Amakine, une cartographie des vies invisibles Abdessamad El Montassir ravive les micro-histoires et les archives non-matérielles du Sahara au sud du Maroc, rendues invisibles ou volontairement niées par l’Histoire officielle.

Transmis oralement par les populations locales dans un langage poétique, ces témoignages relatent des événements politiques, culturels et sociaux importants qui se sont déroulés dans cet espace géographique et constituent une matière historiographique essentielle.

En collaboration avec des poètes et des citoyens-témoins, Abdessamad El Montassir cherche minutieusement les lieux porteurs de ces événements latents afin de les mettre en lumière.

En ré-activant ces récits méconnus, il ouvre un interstice inédit qui laisse émerger et se déployer une histoire alternative et endogène de ce territoire.

Ainsi, à la faveur d’un ensemble de photographies de lieux symboliques et de plantes endémiques et d’une pièce sonore, Al Amakine déploie un atlas singulier tracé par les trajectoires de femmes et d’hommes anonymes.

Publié le 03/07/2020 Auteur : laura fortes

Du 15 au 29 juillet 

La Friche belle de mai


Mots clés :