expos

L'archéologie à grande vitesse : 50 sites fouillés entre Tours et Bordeaux

Avec 302 kilomètres et 3500 hectares d’emprises, le tracé de la Ligne à Grande Vitesse a constitué pour les archéologues une opportunité exceptionnelle pour enrichir les connaissances sur l’occupation de ces territoires depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Les fouilles se sont déroulées de 2009 à 2013 sur le Centre et la Nouvelle-Aquitaine

Publié le 11/05/2017