lire

Sharko

05b6da5b9d849598bcb127d83c24890b53a0030d
2 ans après Pandémia, Franck Thilliez met à nouveau en scène le duo Sharko-Hennebelle. Leurs jumeaux ont grandis et leur vie de famille suit une certaine routine, ce qui n’est pas pour leur déplaire. Jusqu’au jour où…


La coupable, c’est Lucie Hennebelle. Le complice, Franck Sharko. Une fois n’est pas coutume, cette fois Franck Thilliez change de stratégie en nous indiquant d’entrée de jeu les noms des coupables. Et quels coupables ! Rien de moins que ces enquêteurs fétiches… 

L’histoire commence avec la mort de l’oncle de Lucie. Policier à la retraite, il n’avait pas pour autant sa dernière affaire non résolue : la disparition d’une jeune femme. Après la mort de cet oncle, c’est sa tante qui n’accepte pas que cette enquête reste lettre morte. Alors elle appelle sa nièce, Lucie Hennebelle, à l’aide… et Lucie accepte d’aller rendre une petite visite non-officielle au principal suspect de l’enquête poursuivie par son oncle.

C’est donc en dehors de tout cadre légal et avec son arme de service que Lucie se retrouve en mauvaise posture. Alors que, malgré les précautions prises, elle tombe nez à nez avec le principal suspect, la légitime défense s’impose. Et le coup, fatal, part… Elle appele Sharko, son collègue et père de ses enfants, à l’aide. Celui-ci prend alors les choses en main : il maquillera la scène et s’arrangera pour récupérer l’enquête. Car pour lui, hors de question de renoncer à son bonheur familial… Evidemment, tout ne se passera pas comme prévu et les deux complices se rendront vite compte que -feu- le suspect était très loin d’être irréprochable. 

Responsables mais pas coupables ? Le parti pris choisi par Franck Thilliez devrait garder les adeptes du duo Hennebelle-Sharko en haleine. Car les deux enquêteurs jouent gros : s’ils se font prendre, ils perdront tout. Et très vite, l’affaire les dépasse et les mène bien plus loin que ce qu’ils avaient imaginé.

Entre satanisme, tableaux peints avec du sang, crocs et sangsues : l’affaire Sharko tourne rapidement autour du sang. Et comme à son habitude, Franck Thilliez s’est appuyé sur une solide littérature scientifique pour écrire son roman. Ainsi, de très nombreux éléments de l’intrique sont rigoureusement exacts. Le lecteur plonge alors dans un univers très noir qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui d’Angor. Avec des « gentils » coupables et les « méchants » aux (très) sombres desseins en liberté, Franck Thilliez est bien décidé à joué une fois encore avec les nerfs de ses lecteurs.

Publié le 07/06/2017


Plus d'infos sur Pandemia

Sharko de Franck Thilliez, Fleuve noir, 21,90 euros.


Mots clés : thriller roman policier