concerts

Malo' – Be/Être

060552a0f7726df38488e6ab261a491a9d96ae46
Auteur, compositeur et interprète à la voix hors du commun, aussi puissante que délicate, qui nous fait frissonner lorsqu'elle monte dans les octaves, Malo' revient fouler les scènes françaises pour défendre son album Be/Être.

 

Un premier album intime dans lequel il livre ses rêves, ses peines mais qui, surtout, invite à l'espoir. Sa passion pour la musique lui vint d'une complicité entretenue avec son père guitariste, qui l’élevait seul, et que Malo' voyait jouer sur scène, avec qui il partait sur les routes, dans les festivals... « Une jeunesse très folklorique, pleine de fêtes et déjà ancrée dans un monde d'adultes» confie-t-il, et qui lui a permis de gagner en maturité très rapidement. Il écrit ses premières histoires dès son plus jeune âge (7 ans !) sur la machine à écrire qu'on lui avait offerte, puis désire rapidement mettre des mots sur les quelques notes qu'il composait au piano.

Malgré cette enfance atypique, bercée par la musique, « un besoin brûlait » en lui, de retrouver sa mère absente, qu'il n'a jamais connue. Dans une quête d'identité et un désir de réponses, il part du jour au lendemain en Australie dans le but de la rencontrer. Le début d'une nouvelle vie, il doit alors tout recommencer à zéro, s'adapter à cette nouvelle culture et apprendre maîtriser la langue de Shakespeare.

Be/Être réussit le pari de mélanger titres en anglais et français, affirmant ainsi son identité, entre pop anglo-saxonne et douces balades françaises. L'artiste explique néanmoins être plus à l'aise en chantant en anglais au public français, et inversement avec le public australien. Une manière de moins se dévoiler, lui qui se trouve de nature timide. « Une sorte de journal intime » allant de ses 18 à 23 ans, avec des textes poignants autour l'absence de mère et l'incompréhension qu'elle génère, mais aussi de messages d'espoir, pour qui vivrait cette même souffrance. Malo' veut ainsi « transformer cette espèce de colère interne en une force qui nous aide à avancer dans cette vie ». Le single I believed compile d'ailleurs toutes ces questions. Pour My half, autre grand titre de l'album, il s'est inspiré de la phase précédant sa rencontre avec sa mère, lorsqu'il était sur le point d'arriver en Australie.

Les mélodies composées en premier à la guitare ou au piano appellent les mots et les images qui constitueront par la suite les paroles de ses chansons. Un parcours singulier également fait d'heureuses rencontres humaines et collaborations artistiques, notamment avec Jean-Louis Aubert et Charlie Winston avec qui il se liera d'amitié. « Des rencontres imprévues, qui ont ajouté de la magie au travail », puisqu'ils lui ont appris à prendre son temps, et ajoutent leur touche à quelques morceaux de l'album, notamment un émouvant duo Malo'/Jean-Louis Aubert sur Qu'avons-nous fait ?  Il a d'ailleurs assuré la première partie de la tournée française de Charlie Winston, et ouvert quelques dates des concerts des Insus, dernièrement au Stade de France, des expériences qui lui ont donné de l'assurance et l'envie de donner le meilleur de lui-même.

Pour sa tournée dont il façonne le live depuis l'enregistrement de son album en studio (soit 3 ans !), Malo' et ses deux meilleurs amis qui l'accompagnent sur scène, veulent avant tout passer un moment inoubliable avec le public autour d'un album à la fois mélancolique et lumineux, aux accents pop et électro. Malo', un talentueux artiste à découvrir de toute urgence.

Publié le 26/10/2017

En tournée à Toulouse (03/11), Bordeaux (04/11), Rennes (14/11), Marseille (16/11), à Nantes (23/11), Angers (30/11), Lyon (20/12), Besançon (07/12), Tréguier (27/01), Thiers (27/04)


Mots clés :