loisirs

Chahuts : on prend presque les mêmes... et on recommence.

0c38fb27f53dec744c1c40493355ba7896ab3afb
On le sait, l'édition 2016 de Chahuts fut aussi un au revoir à Caroline Melon, sa directrice historique. Le cru 2017 du festival -le premier élaboré par sa successeuse Elisabeth Sanson- s'invente entre continuité des engagements et renouvellement des pratiques.

 

Dès le premier coup d'oeil au programme, on l'a compris, changement de direction n'est pas synonyme ici de bifurcation. La ligne de conduite reste la-même, le but du voyage aussi : créer, à travers l'émulation artistique, du lien humain. Au travers des arts de la parole, ce sont les artistes, mais aussi et surtout le public, les citoyens, les habitants du quartier Saint-Michel et d'ailleurs qui s'expriment. Les nouveautés de l'édition à venir en font la preuve éclatante. Avec, entre autres, la naissance d'un nouveau lieu pour tailler le bout de gras, baptisé La Chahute, où se croisent, de midi à minuit, passants, porteurs de paroles et acteurs du festival autour de supports sonores, écrits et vidéo, d'ateliers participatifs, de jeux de rôle...

 

Côté prog', la musique sous des formes multiples (DJ set, concert de Mohdd et de Rita Macedo) croise le discours avec des conférences (version gonzo par Fanny de Chaillé ou citoyenne par le conteur Nicolas Bonneau), l'écrit avec un marathon d'écriture chronométré par le Collectif OS'O, le cinéma et la photographie. En bonus, des balades sonores, au lever du jour, en groupe ou en tête à tête -marque de fabrique de Chahuts- explorent les bas-côtés des sentiers battus. Côté fiesta, on retrouve des impondérables très plébiscités : la battle hip-hop du collectif Animaniaxxx, le blind test déjanté, le sacro-saint bal, mais aussi, pour la première fois cette année, un Relache au 7ème étage et ½ !

 

Publié le 07/06/2017

 

Chahuts, du 14 au 17 juin dans le quartier Saint-Michel et ailleurs à Bordeaux. Tarifs : Gratuit à 12 €. Programme complet sur http://www.chahuts.net/